110

KIOSQUES

9/22

RÉGIONS TOUCHÉES

33 304

CLIENTS PAR JOUR

150 000

BÉNÉFICIAIRES

220 000

FAMILLES IMPACTÉES

372

EMPLOIS CRÉES

  • DÉVELOPPEMENT
  • ENERGIE
  • SANTÉ
  • SÉCURITÉ
  • INFORMATION
  • ENVIRONNEMENT
  • ÉDUCATION
  • FORMATION
  • EMPOWERMENT

Développement économique et social

Les kiosques énergétiques HERi constituent le plus souvent les uniques points d’accès à l’électricité des villages dans lesquels ils sont implantés. Au-delà de la fourniture de produits et services électriques, ils deviennent des centres de vie locale. En favorisant les échanges économiques, culturels et d’informations, ils alimententle développement socio-économique des communautés rurales du pays.

Accès à l’énergie

HERi permet de prolonger la journée de milliers de famille malgache vivant dans les zones les plus reculées. Devoirs des enfants, tâches domestiques, travail d’artisanat, déplacements nocturnes, la vie peut continuer en toute sécurité une fois le soleil couché. La qualité des produits et leur prix accessible permettent également aux familles d’économiser les coûts récurrents des énergies traditionnelles telles que les piles, les bougies ou le pétrole lampant.

Environnement

Les communautés rurales utilisent généralement des énergies traditionnelles (bougie, lampes à pétrole, piles jetables) inefficaces, polluantes et souvent dangereuses pour la santé alors même qu’elles représentent une part significative des dépenses des familles les plus démunies. Permettre à ces populations d’accéder le plus largement possible à une énergie propre constitue un levier essentiel dans la lutte contre le changement climatique.

Depuis que je loue des lampes au kiosque je peux ouvrir mon
commerce après la tombée de la nuit. Mon revenu a augmenté 

Gérante d’une gargotte dans le village de Ambohitrarivo

Je recharge mon téléphone au kiosque. Avant je devais marcher
45 minutes jusqu’au village voisin

Paysan dans le village d’Andilamena

  Avant mes enfants avaient des difficultés à l’école, mais cela
s’améliore. L’une de mes filles a même été acceptée au lycée 

Travailleuse agricole dans le village d’Ampano

J’utilise la lampe pour surveiller mes zébus pendant la nuit.
Je me sens désormais plus en sécurité 

Paysan dans le village de Mahaditra

 Mes enfants ne toussent plus parce qu’ils n’inhalent plus
les flammes toxiques produites par les lampes à pétroles

Employée de la mairie dans le village d’Ambondromisotra